PAYSAGISTE - CONCEPTEUR

 

Les champs d'intervention

Le paysagiste concepteur œuvre dans et pour les collectivités territoriales, les administrations locales, régionales ou nationales, et l'ensemble des décideurs de l'aménagement public ou privé.

Il travaille seul ou en équipe, souvent associé aux architectes, urbanistes, géographes, sociologues, ingénieurs des travaux publics, jardiniers, …; intervenant soit en tant que maître d'œuvre, soit en tant que conseiller ou responsable de missions d'étude.

En tant que maître d'oeuvre, le paysagiste concepteur assure la maîtrise d'œuvre complète de projets d'aménagement : parcs et jardins, aménagements urbains (places, avenues, voire de quartiers entiers), projets dans le milieu naturel et rural (replantation de haies…), au sein de grands équipements (infrastructures routières, ferroviaires, …), réhabilitation de friches industrielles et de décharges, mise en place de bases de loisirs, restauration de jardins et de paysages classés "historiques"…

En mission d'étude ou de conseil, le rôle du paysagiste concepteur s'oriente vers la planification et l'aménagement du territoire, à grande échelle. Sa démarche est pédagogique, en relation avec les acteurs locaux (élus, administrations, association, population, …) pour des études d'environnement, d'impact, de programmation et d'aménagement : plans d'occupation des sols, volet paysager du permis de construire, plans de paysage, zones industrielles et artisanales, reboisements, protection et mise en valeur des espaces naturels.

Sens de l'intervention

La connaissance des spécificités d'un site fonde notre démarche.

Les paysagistes concepteurs proposent de dessiner, d'organiser l'espace, de donner des recommandations et des orientations, à partir de la géographie, de l'écologie, et des pratiques culturelles d'un territoire (références historiques, dispositifs agraires, données économiques…)

Le paysage est abordé dans sa globalité, à travers la compréhension de ses logiques de création et de fonctionnement.

La prise en compte de l'existant conduit souvent à reformuler les questions du programme, voire de l'échelle d'intervention souhaitable.

D'emblée, le paysagiste concepteur pose la question de l'échelle paysagère : l'échelle d'une ZAC, d'un lotissement est peut-être l'échelle du quartier ou de la ville, l'échelle d'une route celle d'une petite vallée, ou d'une région entière…

 

Le moment de l'intervention

L'intervention idéale se situe en amont de la décision d'aménager, quand rien n'est encore définitif.

Trop souvent nous sommes appelés en aval de la décision, notre champ d'action peut se limiter alors à planter pour camoufler, dans un espace qui nous échappe en grande partie!

 

La question du temps

Nous travaillons avec des matériaux vivants – le végétal, les dynamiques d'évolution des milieux naturels, l'action de l'homme…

Je fais appel à mes connaissances du site, … mais j'aborde le site avec ma sensibilité et ma culture!

Cela veut dire que le paysage, je l'aborde avec mes yeux, bien sûr, mais avec les autres sens aussi!

L'ouïe, l'odorat sont souvent utilisés. Le toucher et le goût le sont un tout petit peu moins,.

On laisse parler ce que l'on ressent. Cela peut donner des projets très particuliers et intéressants,  uniques !

Le Feng Shui

Nous travaillons

© 2017 by Fabienne PEYRON

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now